Nicolas De Préville : « Je le tire avec moins de force que d’habitude et c’est pour cela que le gardien peut l’arrêter »

bandicam 2017-09-23 20-30-52-831

 

Questionné à propos du temps écoulé entre la faute et le penalty qu’il s’est chargé de tirer, Nicolas De Préville a répondu avec beaucoup de franchise. « Non, ce n’était pas forcément une éternité. On patiente, et c’est vrai que les habitudes que l’on a avant de tirer un penalty sont plus longues. C’est comme ça, je le tire avec moins de force que d’habitude et c’est pour cela que le gardien peut l’arrêter. Je n’avais pas la pression, c’était justement pour faire le vide en attendant de tirer. Il suffisait de bien se concentrer et de visualiser ce que j’allais faire. Malheureusement, cela n’a pas payé ».

 

Canal +

Retranscription Girondins4Ever

 

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des