Nicolas De Préville : « Que les attaquants bougent, ça emmerde beaucoup les défenses »

Nicolas de Préville

 

Nicolas De Préville a travaillé, ce jeudi ses automatismes et son réalisme avec notamment un travail devant le but. « Oui, on est en recherche d’automatismes. Mais il faut aussi surtout travailler la finition, les derniers gestes, ce qui a pu nous manquer sur les matches précédents, donc répéter les gammes ». Quoi qu’il en soit, il se sent bien dans ce schéma tactique. « C’est un schéma qui me convient, je me sens à l’aise. On a beaucoup de mobilité devant, avec n’importe quel attaquant qui peut intégrer le système. Ça me donne cette liberté de pouvoir bouger sur tout le front de l’attaque, ça me plait. C’est une bonne chose que les attaquants de côtés bougent beaucoup sur le front de l’attaque, ça emmerde beaucoup les défenses. Ça me permet aussi, par un autre déplacement, de libérer un espace pour Malcom, Kamano ou un autre attaquant. C’est plus un atout qu’autre chose […] Partout où je suis passé, chaque coach a eu des demandes bien spécifiques. Ça ne se passe jamais de la même façon. Tous les coaches que j’ai pu connaitre dans ma carrière ont tous une méthode de travail différente, un style de jeu, une philosophie… […] Ici, c’est basé sur la qualité technique, la conservation de balle, sur les mouvements offensifs, sur un jeu rapide… Ce n’est pas très physique, dans le sens où on n’est pas très grands au niveau de la taille, donc c’est beaucoup de mobilité, d’adresse technique, de mouvement ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

 

Laisser un commentaire