Jocelyn Gourvennec : « Accepter les commentaires acides : le Bordeaux Bashing existe toujours »

Jocelyn Gourvennec

Jocelyn Gourvennec

 

Jocelyn Gourvennec a répondu, en conférence de presse d’avant match, au fait que le ‘Bordeaux Bashing’ existait encore et ce malgré la bonne série de résultats. « Je n’écoute pas grand-chose, on me relate parfois des commentaires, de journalistes, de consultants, d’anciens joueurs, y compris d’anciens joueurs de Bordeaux apparemment. Je crois qu’une équipe c’est un tout, un collectif, et je ne crois pas qu’à Bordeaux il n’y ait qu’un joueur et autour des faire-valoir… On travaille tous très bien. On peut travailler encore mieux, être encore meilleurs, tous. Simplement, il faut être capable d’accepter ces commentaires qui sont parfois un peu acides. Cela fait partie de notre métier et on ne peut pas gérer ça. On n’a surtout pas envie de gérer ces gens qui sont très, très négatifs à l’égard des Girondins. C’est un petit peu mieux depuis plusieurs mois, depuis 2017. Mais le Bordeaux Bashing existe toujours. J’ai un peu le sentiment que certains sont un peu contraints et forcés de reconnaître que ça fonctionne plutôt pas mal. Moi j’ai envie de me focaliser sur le fait que j’ai envie que ça fonctionne encore mieux. Je mets mon énergie là où je dois la mettre, dans la gestion du groupe et le fait de gérer l’équipe. C’est ça le plus important. Les commentaires existeront toujours et on ne pourra rien faire pour ça ».

 

France Bleu Gironde

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des