Benoît Costil : « Je voulais retrouver un entraîneur qui sent le foot et qui vit pour le foot »

Benoit Costil

 

Arrivé cet été à Bordeaux en provenance de Rennes, le nouveau portier bordelais Benoît Costil est revenu sur les différentes opportunités qui se sont présenté à lui cet été et sur sa décision de choisir Bordeaux. « Avec Marseille, il n’y a rien eu du tout cet été. Il y a eu des possibilités auparavant, des approches mais cet été il n’y a rien eu. J’ai eu la chance d’avoir des clubs cet été. En France, je n’avais que Bordeaux, mais il y avait des clubs espagnols, italiens ou allemands. J’ai voulu aller à Bordeaux pour diverses raisons. La première raison, c’est Jocelyn Gourvennec. Après il y a le prestige du club. C’est un club qui a une histoire. Je me suis régalé pendant un an avec Christian Gourcuff. Je me suis régalé footballistiquement ou humainement. Je voulais retrouver un entraîneur qui sent le foot et qui vit pour le foot. Un entraîneur qui a des vrais principes de jeu, qui aime le foot. Je ne me suis pas trompé là-dessus car de la manière où l’on travaille au quotidien, c’est vraiment agréable pour tout le monde. Là-dessus, je ne regrette absolument pas. Je suis vraiment content d’être à Bordeaux. De toute façon, c’est moi qui ai pris la décision. C’est moi qui aie voulu aller aux Girondins plutôt que d’aller en Espagne ou à droite, à gauche. Pour le moment je suis content même si j’espère que le terrain fera les choses et être performant et de plus en plus performant ».

 

RMC

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des