Stéphane Martin : « Il peut y avoir un-deux joueurs en plus sur lesquels il n’aurait pas dit non… »

21Jocelyn Gourvennec

 

Stéphane Martin est revenu une dernière fois sur l’échec du début de saison des Girondins de Bordeaux, cette élimination face à Videoton. « Pour que ce soit toujours le meilleur qui gagne, il faut jouer aux échecs. Les murs ont un peu résonné à la mi-temps, parce qu’il y avait encore quelque chose à faire. C’était plutôt une colère froide, mais bon… Je ne pense pas du tout que les joueurs aient pris le match par-dessus la jambe, c’était un trou noir, ça arrive. Il y avait une exigence de se reprendre de suite, et ils l’ont fait dès le match suivant à Angers. Ce qui est important c’est de rebondir. Le trou noir, ça arrive. Ce n’est pas agréable quand ça vous tombe dessus. Mais on n’est pas les premiers ni les derniers ».

 

Malgré cette élimination, le FCGB a continué d’investir. Et Jocelyn Gourvennec a vraisemblablement eu tous les joueurs qu’il désirait, ou presque. « La priorité déjà du mercato, c’était de consolider, de s’appuyer sur une ossature sur laquelle comptait le coach. Après, effectivement, il y avait des bons de sortie. D’abord pour faire quelques recrues et on en a fait pas mal. Et il y avait la volonté de rester sur 22-23 pros confirmés pour ouvrir un peu la porte aux U19, qui ont été champions de France : il y a une belle génération. Ça a été bâti comme ça. Mais la priorité était de prolonger les jeunes qui avaient donné satisfaction, de s’appuyer sur eux, et c’est par là qu’on a commencé, et fini… Parce que finalement le cas Malcom s’est un peu réglé sur la fin. Même si on était tout à fait clair dans nos idées, mais lui est resté content. On a beaucoup discuté jusqu’au bout, mais il reste et il est heureux de rester. C’était la priorité. Après, le coach, globalement, on a rempli sa feuille de route. Après, il peut toujours y avoir un ou deux joueurs en plus sur lesquels il n’aurait pas dit non, mais sincèrement on était sur sa feuille de route ».

 

RMC, retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des