Philippe Lucas : « Pour eux, le plus important c’est de franchir la dernière qui les amènera chez les pros »

 

L’effectif de la réserve des Girondins de Bordeaux est majoritairement composé de joueurs qui ont été Champions de France en U19. Des joueurs, depuis leurs débuts aux Girondins de Bordeaux, à qui on a inculqué la gagne et qui se sont construits dans la victoire, comme l’a expliqué Philippe Lucas« C’est une génération qui a eu ce titre U19, qui avait fait un beau parcours déjà en U17 nationaux. C’est une équipe qui doit garder cet esprit de compétiteur, d’être toujours en haut, de faire partie des meilleurs, de rentrer sur un terrain pour gagner le match quel que soit l’endroit et l’adversaire… C’est quelque chose qui se cultive, et c’est aussi notre rôle. Et même tous les jours à l’entrainement, en voulant être toujours le meilleur possible, gagner tous les jeux, les duels. C’est quelque chose qu’on leur inculque mais c’est un groupe réceptif, donc on ne se fait pas trop de soucis là-dessus. Les matches ne sont pas tous parfaits mais tant qu’ils sont dans l’esprit, ça nous convient, parce qu’on sait qu’ils ont de la qualité […] Quand on s’habitue à gagner, on n’a surtout pas envie que ça s’arrête. Ensuite, il y a aussi la confiance que l’on développe à travers ces victoires, à travers un titre… Maintenant, ils atteignent la catégorie seniors, il y a encore une marche à franchir. Et pour eux, le plus important c’est de franchir la dernière qui les amènera chez les pros. On a fait une opposition il n’y a pas très longtemps chez les pros, ils se sont rendus compte qu’il leur restait un peu de chemin à parcourir. Il faut gérer ses émotions, il ne faut pas douter, être capable de répéter ce qu’on sait bien faire, même quand en face de vous il y a des joueurs professionnels, même quand c’est sous le regard de l’entraineur de l’équipe pro. Il faut être capable de gérer ses moyens et les émotions qui sont parfois néfastes […] Ils ne sont pas prêts aujourd’hui, mais on a fait ce constat depuis longtemps. Avant, on était capables d’être à maturité à 18-19 ans. Maintenant, on se rend compte que c’est plutôt 22-23 ans. Ils ont encore quelques années même si dans le football, on ne prend jamais trop de temps, on est souvent un petit peu trop pressé ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des