Benoît Costil : « Prendre exemple sur des mecs comme Cédric Carrasso ou Ulrich Ramé qui ont duré à Bordeaux »

Benoit Costil

Agacé après le match contre Troyes où des supporters avaient scandé le nom de l’ancien gardien des Girondins Cédric Carrasso, Benoît Costil qui lui a succédé dans les buts bordelais est revenu sur cet épisode auquel il n’apporte pas d’importance.

« C’était une minorité de supporters. Vous savez comment ça se passe. Quand vous avez quelques personnes qui disent des choses négatives, vous allez surement plus retenir la chose. C’est un petit accident. Ce n’est pas bien important. J’ai tourné la page. Ça m’a plus rendu service qu’autre chose. C’est une expérience, c’est la première fois que ça m’arrivait mais ce n’était pas bien méchant […] Il y a des petites choses qui n’ont pas été forcément évidentes. J’avais le sentiment qu’il y avait un climat un peu hostile. J’étais attendu au tournant mais c’est une situation où je n’y suis pour rien. Si ça n’avait pas été moi, ça aurait été un autre. J’ai beaucoup de respect pour ce qu’a fait Cédric Carrasso comme ce qu’a pu faire auparavant Ulrich Ramé. Partout où je suis passé, il y a eu des gardiens qui sont resté longtemps et qui ont fait de bonnes choses. Aujourd’hui c’est moi et j’espère prendre exemple sur des mecs comme Cédric Carrasso ou Ulrich Ramé qui ont duré à Bordeaux et qui ont fait beaucoup de bonnes choses. Je pense que les supporters étaient très déçus du départ de Cédric Carrasso. Ces derniers jours, il y a quelques supporters qui sont venus me parler pour me dire qu’il n’y avait rien contre moi et que j’étais le bienvenu. Les choses se mettent en place petit à petit. Ils viennent me rencontrer, ils viennent voir qui je suis. Le petit incident de Troyes a permis de clarifier les choses avec certains supporters qui ont été très bien. Ils sont venus me voir, je trouve ça bien de leur part, pour me dire qu’il n’y avait rien contre moi. Ce n’était pas le virage sud, c’était derrière mais c’était une minorité. Cette minorité on l’entend toujours plus qu’un groupe de supporters qui scande votre nom ».

 

RMC

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des