Jocelyn Gourvennec : « Je voulais le suivre. Il m’a plu tout de suite, c’est un cerveau »

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des