Jocelyn Gourvennec : « Je voulais le suivre. Il m’a plu tout de suite, c’est un cerveau »

Otavio

bandicam 2017-09-15 22-07-57-842

 

Jocelyn Gourvennec, après la victoire à Toulouse, a été questionné sur son milieu de terrain type : Lerager, Otávio, Sankharé« On a recruté ces joueurs-là pour avoir un milieu plus fort. Ce sont des joueurs qui sont tous intelligents. On peut rajouter Valentin Vada et Jaro Plasil qui ne jouaient pas, qui étaient sur le banc et qui sont aussi dans ce registre-là. Ils sont intelligents, ils compensent bien et ils sont très bons dans la récupération. Ils sont très créatifs aussi tous les trois quoi qu’on en dise. C’est un milieu complet. Après, on a des joueurs virevoltants devant. Par rapport à notre match à Lille, il fallait que l’on soit un peu plus précis. Ça n’a pas été le cas en première mi-temps mais en revanche, en seconde on est monté d’un cran là-dessus. On a été beaucoup plus menaçants jusqu’à ce que ça plie en face ».

 

Puis il s’est un peu plus attardé sur Otávio« On a notre réseau sur l’Amérique du Sud et le Brésil en particulier. Quand on en a parlé il y a à peu près un an, après la fin du mercato d’été vers la mi-septembre, on a commencé à parler de lui. Dans l’évolution, je voulais le suivre. Il m’a plu tout de suite. Je l’ai suivi toute notre saison, à cheval sur deux saisons au Brésil. La fin de saison là-bas et toute la première partie de saison. Quand on a eu la possibilité de se positionner sur ce dossier-là, on l’avait contacté assez vite. Je pense qu’il était très intéressé donc ça s’est fait. C’est encore un jeune joueur. Il n’a que 23 ans mais il est très mature, très calme. Il a une prise d’informations exceptionnelle, joue très sûr. Il gratte les ballons, il joue vers l’avant. C’est un joueur qui découvre encore le championnat mais c’est un cerveau ».

 

beIN Sports 

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des