Benoît Costil : « Une des raisons de ma venue, c’est le coach Gourvennec »

Benoit Costil

Benoit Costil

Benoît Costil est arrivé aux Girondins de Bordeaux cet été après être parti libre de Rennes. Le nouveau gardien girondin s’est exprimé sur ce qui l’a poussé à venir aux Girondins. « L’une des raisons de ma venue, c’est le coach Gourvennec. Si je n’avais pas eu ce feeling avec lui, je n’aurais pas signé, car je sortais d’une saison exceptionnelle avec Christian Gourcuff sur tous les plans, humain et sportif. Je voulais travailler encore avec un mec normal, qui respire le foot. C’est important, car je suis un joueur de club. J’ai envie de durer aux Girondins, de ressentir les mêmes émotions que partout où j’ai joué. Le jour où mon histoire s’arrêtera ici, j’espère que j’aurais un pincement au cœur. Je ne suis jamais heureux de m’en aller, de quitter mes coéquipiers car je donne tout. L’aspect sentimental est fondamental pour moi ».

 

Benoît Costil doit prendre la suite de Cédric Carrasso qui a quitté le club libre cet été. Une succession qui ne fait pas peur à l’ancien portier rennais. « Quand je suis arrivé à Sedan, à 21 ans, j’ai succédé à Patrick Regnault. A Rennes, un club qui, à l’époque, jouait l’Europe, c’était Nicolas Douchez. Et, en plus, j’arrivais de Ligue 2 ! Le challenge était bien plus important. Ici, oui j’arrive après Cédric, mais on succède toujours à quelqu’un. Je n’ai pris la place de personne ».

 

Le Parisien

 

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des