Jean-Louis Garcia analyse l’entre-jeu bordelais mis en place par Jocelyn Gourvennec

Jean-Louis Garcia

Jean-Louis Garcia

 

L’entraîneur de Troyes, Jean-Louis Garcia, a commenté le choix du milieu de terrain de son homologue Jocelyn Gourvennec. Il évoque aussi l’apport des remplaçants, qui apportent autre chose au sein de l’entre-jeu bordelais. « Jocelyn a pris cette option, d’avoir du volume de jeu dans son milieu. Même s’il a quand même du ballon, Lerager dégage beaucoup de puissance. Sankharé, lui, est un  »box to box » qui monte dans la surface dès qu’un ballon va sur le côté. Quant à Otavio, c’est un énorme travailleur. Aucun des trois n’a le profil de chef d’orchestre […] Vada, Plasil et Youssouf, eux pourraient amener autre chose par leur qualité de passes. Après, tout est une histoire de complémentarité. Beaucoup ne comprenaient pas pourquoi un joueur comme Pastore ne jouait pas dans le milieu à trois du PSG et quand il a été titulaire (face à Amiens, 2-0), on s’est rendu compte que ce n’était pas aussi simple que ça. Il faudra du temps pour en juger mais aligner trois joueurs qui apportent du volume et de la puissance peut ne pas être un frein pour la créativité ».

 

L’Equipe

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des