Philippe Fargeon : « C’est le propre du sport de haut niveau, de se remettre en cause »

Jocelyn Gourvennec et Gaetan Laborde

Jocelyn Gourvennec et Gaetan Laborde

 

Comme Jocelyn Gourvennec, Philippe Fargeon a trouvé que les remplaçants n’apportaient pas énormément depuis le début de saison lorsqu’ils entraient en jeu. « L’année dernière, on avait un Gaëtan Laborde qui était très motivé à chaque fois qu’il rentrait car il se devait d’avoir une place de titulaire. Là, il peut avoir l’impression d’être un peu écarté ces temps-ci parce qu’il n’a pas joué titulaire depuis un certain temps. Il faut se remettre en cause. Quelqu’un qui rentre et qui s’impose, avec Jocelyn Gourvennec, il a de grandes chances d’être titulaire la fois suivante. Après, l’équipe joue un peu à l’envers, donc quel que soit le changement qu’on ait pu faire, ça n’a pas modifié grand-chose. De toute façon, le banc dans ce genre de match, c’est lui qui doit faire la différence (Lille, ndlr). J’ai trouvé que les changements de Gourvennec étaient justes et au bon moment. Après, c’est peut-être un facteur de malchance, et ça ne pourra pas marcher à chaque fois aussi […] C’est difficile quand vous vous retrouvez sur le banc alors que vous pensez avoir fait une bonne semaine. Mais c’est le propre du sport de haut niveau, de se remettre en cause, et de montrer à chaque fois qu’on est meilleur que ceux qui arrivent ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des