Pascal Dupraz : « A partir de 20h45, on arrête de rêver, on est dans le factuel »

Pascal Dupraz

Pascal Dupraz

 

En conférence de presse d’avant Toulouse-Bordeaux, Pascal Dupraz sur cette dite rencontre. « J’aime les matches de foot et j’aime la compétition. Pas plus les derbys que d’autres matches. Mes deux premiers derbys à Toulouse, c’est du passé, la vie ça se conjugue au présent. On fait toujours l’erreur de ressasser le passé ou d’anticiper le futur, on oublie de vivre le moment présent. C’est un match de Ligue 1 indécis, et qui, je l’espère, ravira le nombreux public toulousain […] Il y a quand même de l’incertitude, je ne sais pas ce qu’il va se passer, moi, au contraire de Jocelyn. Je ne sais pas du tout. Sinon ça ne serait pas marrant, si on savait tout à l’avance… J’ai des souhaits, des rêves mais à partir de 20h45 vendredi, on arrête de rêver, on est dans le factuel. On verra bien ce qu’il se passera ».

 

Questionné sur Jocelyn Gourvennec, le coach du Téfécé expliqua que « oui, Jocelyn Gourvennec, c’est quelqu’un que j’apprécie. Mais j’apprécie tous les coaches. Si quelques fois ils nous arrivent de nous accrocher pendant le match, une fois que le match est terminé, je n’ai pas de problème avec eux, avec aucun d’entre eux ».

 

TFC

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des