Marius Trésor : « Le petit Benzia, tu as l’impression qu’il est mort, et 2s après il cavale comme un lapin »

Yassine Benzia

Yassine Benzia

 

Marius Trésor a eu peur, lors de ce Lille-Bordeaux, que le carton rouge ne soit pas du côté du LOSC, mais du côté des Girondins lorsqu’Otávio écopa d’un carton jaune-orangé en tout début de match. Puis il en profita pour parler de l’un de ses sujets préférés : l’arbitrage. « C’est pour ça que Jocelyn l’a sorti en seconde période. Après, vu l’arbitrage actuel, j’ai eu peur. Mais des tacles comme ça… J’en faisais beaucoup personnellement, mais en prenant simplement le ballon… Le petit Benzia, tu as l’impression qu’il est mort, et deux secondes après il cavale comme un lapin. Les mecs savent maintenant que les arbitres… Quand tu vois une équipe comme Paris avec l’effectif qu’elle a, elle n’a pas besoin de coup de pouce des arbitres. Quand on voit Assou-Ekotto expulsé parce qu’on voit Mbappé rouler, bouler, rouler… Deux secondes après il est debout et n’a rien. L’arbitre, de suite, c’est carton… Alors que sur ce coup-là, il joue le ballon. Dimanche, j’ai vu le match des féminines aussi. Quand je vois l’arbitre, elle n’a rien à faire là. Elle ne connait rien, ça se voit. Elle est perdue sur le terrain. J’ai discuté avec notre docteur qui me disait que la saison dernière c’était pareil, qu’à chaque fois qu’elle a arbitré Bordeaux, ça n’a pas marché… ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des