Nicolas de Tavernost : « Mais comme dit malicieusement un de mes amis entrepreneur : je partirai quand je serai vieux »

Nicolas de Tavernost

Nicolas de Tavernost

 

L’actionnaire des Girondins de Bordeaux Nicolas de Tavernost a répondu à quelques questions sur le site Scoop.it au sujet de la Ligue 1, et notamment sur les droits de ce championnat. « Le football n’est pas rémunéré à sa juste valeur, alors que c’est le pétrole de la télévision payante. Les chaînes gratuites peuvent vivre sans, mais c’est vital pour les chaînes payantes. Quasiment partout en Europe, les droits du foot ont augmenté. En Allemagne, ils ont même doublé à 1,2 milliard d’euros. Ce dont je suis sûr, c’est que les droits de la Ligue 1 vont augmenter sur les prochaines années ».

Ensuite, il a abordé le sujet de ses objectifs à la tête de ce groupe M6. « Indépendamment de notre travail principal qui est de faire progresser nos chaînes, nous avons 4 priorités: réussir une intégration harmonieuse des radios RTL, conclure les négociations avec les opérateurs télécoms, poursuivre l’innovation dans nos offres de télévision non linéaire et renforcer la production audiovisuelle française« .

Et enfin, il a répondu à la question de la succession à son poste. « Il y a plein de managers de talent au sein du groupe, toute une génération excellente prête à nous couper la tête. Mais comme dit malicieusement un de mes amis entrepreneur ‘je partirai quand je serai vieux' ».

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des