Philippe Lucas : « Les clubs amateurs donnent beaucoup contre nous et un peu moins contre les autres »

Philippe Lucas

Philippe Lucas

Philippe Lucas a analysé le début de championnat du leader actuel du championnat de National 3, Mérignac Arlac. « C’est le début de championnat. Ils font un très bon début avec ce dernier match où ils ont été gagner à Anglet très largement 4-0. On a perdu contre Anglets sur notre premier match. Il faut attendre aux alentours de la six ou septième journée pour faire un premier point. Cela va surement se décanter à ce moment-là. Si dans trois ou quatre journées ils sont toujours là-haut, ça voudra dire que c’est une équipe qu’il faudra prendre très au sérieux ».

 

Il a également évoqué les rencontres qui ne sont pas faciles face aux petites équipes qui donnent tout ce qu’elles ont contre les réserves des équipes professionnelles. « On n’a pas tous les mêmes objectifs. C’est sur qu’entre un centre de formation et une équipe amateur, l’équipe amateur la semaine elle va préparer son match du week-end. Nous, on ne prépare pas le match. On prépare des joueurs à une éventuelle carrière professionnelle. C’est complètement différent. Il était question à un moment donné de ne faire un championnat que de centres de formations. Les clubs amateurs ont refusé car pour eux c’est toujours plaisant de recevoir les clubs professionnels. Des clubs comme Feytiat qui viennent de monter, pour eux ça va être quelque chose d’extraordinaire. Ça va être leur match de l’année. On est un peu habitué à ça. C’est un peu partout pareil. Ce qui est étonnant c’est lorsqu’on regarde l’adversaire que l’on a rencontré un week-end, le résultat qu’ils font le week-end d’après… Les clubs amateurs donnent beaucoup contre nous et un peu moins contre les autres. Pour nous c’est intéressant. On n’a pas le droit au relâchement sinon on est puni ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des