Jérôme Dauba : « On sent qu’il y a un engouement quotidien qu’il n’y avait pas il y a deux, trois ans »

Jérôme Dauba

Jérôme Dauba

Au fur et à mesure de la saison, le public s’intéressait de plus en plus au football féminin. Cela a donné de belles affluences en fin de saison. Jérôme Dauba s’est exprimé sur cet engouement autour de l’équipe féminine. « Il y avait du monde. Pour preuve, lors du Bordeaux-Lyon un mercredi après-midi à Libourne et que l’on a quasiment 3000 personnes au match, pour du foot féminin dans la région c’est vraiment quelque chose. Ça prouve qu’il y a un engouement, un intérêt. Les gens au début sont venus un peu par curiosité et puis au fur et à mesure ils ont vu qu’il y avait de la qualité dans ce football féminin. Ensuite les gens sont venus par expertise […] On a de plus en plus de sollicitations par les médias. Dès que l’on se déplace, les filles sont interpellées. On sent qu’il y a un engouement quotidien qu’il n’y avait pas il y a deux, trois ans. Pour elles, c’est super. Ce sont des filles qui restent quand même amateurs. Aujourd’hui d’être aussi médiatisé pour elles c’est important ».

 

L’an passé, les joueuses bordelaises ont donné du fil à retordre en fin de saison à l’ogre du championnat, l’Olympique Lyonnais. L’exploit est-il possible cette saison ? Jérôme Dauba a répondu sur ce sujet. « On l’a fait l’an dernier sur le match retour. Comme toute grande équipe, à un moment donné, elles ont des faiblesses, elles ont un coup de moins bien. Il s’agit juste de les jouer à ce moment-là. Après, ça reste une grosse écurie du championnat. Elles ont les meilleures joueuses internationales françaises. Elles ont les meilleures joueuses européennes voire mondiales ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des