Cédric Carrasso donne les clubs où il aurait pu signer, d’Arsenal à l’Ecosse

Cedric Carrasso

Cedric Carrasso

 

Cédric Carrasso a livré toutes les possibilités qu’il eut au mercato estival, à commencer par la France : Metz, Strasbourg, puis Nantes, Nice et Rennes (mais rien de concret pour ces trois derniers clubs). Il y eut également le Portugal, l’Angleterre, l’Ecosse… « Cette offre du Sporting Portugal, je l’ai acceptée. Tout était OK, mais ça a foiré. Il y a eu un bug avec les agents sur place. Pareil pour Arsenal. Arsène Wenger voulait fonctionner avec trois bons gardiens. Je devais y aller comme troisième. Au début je me suis dit ‘troisième à ne rien faire, si ce n’est être dans le groupe, ce n’est pas très intéressant’. Après, je me suis dit ‘c’est Arsenal tout de même, feu !’. Et il y a eu encore ce problème d’agents […] Oui, il y a eu l’Ecosse aussi, j’ai même visité les installations de Heart of Midlothian. J’ai tout trouvé génial, à Edimbourg. Sauf le salaire. J’étais prêt à couper mes revenus par deux. Le problème, c’est que l’enveloppe de Heart, pour moi, lui a finalement servi à payer des dettes. A l’arrivée, c’était très juste financièrement. Vraiment. Du genre 4000€ par semaine ».

 

L’Equipe

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des