Jocelyn Gourvennec : « Le risque c’est que lorsque les joueurs sont installés, qu’ils s’endorment un peu »

Jocelyn Gourvennec

Jocelyn Gourvennec

 

Jocelyn Gourvennec voulait doubler tous les postes pour l’effectif des Girondins de Bordeaux en cette saison 2017-2018. C’est chose faite, avec désormais une concurrence accrue, mais nécessaire selon le coach bordelais. « Il faut de la concurrence car un effectif où il n’y en a pas beaucoup de concurrence, il n’y a pas beaucoup d’émulation. Le risque c’est que lorsque les joueurs sont installés, qu’ils s’endorment un peu. Il faut maintenir tout le monde dans un degré d’exigence élevé car quand on joue aux Girondins, on a des devoirs par rapport au standing du club. On veut finir le plus haut possible. Et pour cela, il faut que l’on soit compétitifs. La concurrence doit permettre d’être plus compétitif ».

 

Résultat, avec l’effectif qu’il voulait, l’entraîneur nourrit de beaux objectifs. « C’est le haut de tableau. Je prends toujours l’exemple de Nice, en début de saison dernière, on n’imaginait pas qu’ils termineraient 3ème. Petit à petit, ça s’est construit, ils se sont révélés et à un moment donné ils y ont cru. Je ne dis pas qu’on terminera 3ème mais entre ce que l’on veut au début de saison et comment les choses tournent, il y a parfois de la marge. Ce que l’on veut c’est le haut de tableau. On a fini 6ème l’année dernière. Il faut que l’on fasse au moins aussi bien. J’espère qu’on fera un peu mieux ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des