Gérard Lopez : « Nico n’était pas fixe dans l’équipe, on a choisi, l’entraîneur était d’accord »

Nicolas de Préville

Nicolas de Préville

 

Pour La Voix du Nord, Gérard Lopez avait expliqué le départ de Nicolas de Préville. Le président du LOSC a encore été questionné sur le sujet lors de son passage à Team Duga sur RMC. Voici ce qu’il a déclaré. « D’un côté on dit qu’on était prêt à faire encore 20 ou 25 millions d’investissements lors de la dernière journée du mercato si on avait trouvé ce qu’on avait voulu… Ce qui est vrai, c’est qu’historiquement, le club a des dettes, enfin pas des dettes mais plutôt des pertes sur la saison. On gère les deux choses de façons différentes. On gère l’achat de joueurs et la vente de joueurs, et on gère le club lui-même. On avait décidé qu’il y avait des joueurs dont on allait se séparer. Il y avait une liste de joueurs et parmi ces joueurs-là il y avait des joueurs qui auraient pu être Bissouma, comme Amadou, des joueurs qui auraient pu être vendus pour beaucoup plus d’argent puisque on avait des offres sur la table. Et le choix a été porté sur Nico. Moi, je suis fan, mais je suis obligé de ne pas l’être dès que le match se termine parce que si je le suis je m’emporte comme un fan et je prends des décisions comme un fan. Mais je suis fan… Dans le cas de Nico, qui est quelqu’un de très talentueux, c’est vrai qu’on a un entraîneur qui ne joue pas particulièrement beaucoup, sauf quand il décide de le faire, avec un 9 classique. On a un milieu de terrain qui est plutôt peuplé en termes de talents, on a des joueurs offensifs dans les couloirs et on a un jeune attaquant plutôt dans le style classique. On ne joue pas avec un système. On joue comme je l’explique plutôt avec quelqu’un comme Nicolas Pépé. Nico, comme n’importe quel joueur que j’ai nommé maintenant, n’était pas fixe dans l’équipe. On a choisi, l’entraîneur était d’accord et voilà ».

 

Retranscription Girondins4ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des