Jocelyn Gourvennec : « C’est un épiphénomène, il n’y a pas de souci » sur les ‘Carrasso’ scandés

Benoit Costil

Benoit Costil

 

Benoit Costil est vraisemblablement sorti en colère lors du dernier match face à Troyes, ayant entendu des « Carrasso, Carraso » surgir des tribunes. Jocelyn Gourvennec est revenu brièvement sur ce moment, mais l’entraineur des Girondins a surtout expliqué que le portier bordelais avait été touché de ne pas avoir été sélectionné avec les Bleus. « Pour moi, c’est un épiphénomène. Des choses comme ça, ou la manière dont vivent les matches les joueurs, ce sont des choses qui arrivent. On en a parlé, il n’y a pas de souci. Il a fait un match plein contre Eibar. C’était plus sa non-sélection en équipe de France qui l’a affecté d’abord. Après, le match de Troyes, on l’a passé et gagné. Il n’a pas été beaucoup sollicité et il a fait ce qu’il avait à faire. C’est ça le plus important. Il se sent de mieux en mieux dans le groupe et pour moi, il faut entretenir ça. Il avait besoin de parler aussi parce que l’équipe de France lui tient à cœur. Pour le reste, ça se gère ».

 

GirondinsTV, retranscription Girondins4Ever

 

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des