Gaëtan Huard : « Je trouve ce recrutement assez homogène, équilibré, avec des garçons de talent »

Nicolas de Préville et Otavio

Nicolas de Préville et Otavio

 

Gaëtan Huard a donné son ressenti de manière globale sur le mercato de cette année. Il estime que les choses changent et que les montants évoqués sont un peu disproportionnés. « J’espère qu’il (l’effectif bordelais) a été construit cet effectif par rapport au staff sportif et Jocelyn Gourvennec. C’est l’essentiel. Que le recrutement et la direction soient en accord avec le sportif. Le sportif c’est la ligne de conduite, et il faut la respecter pour obtenir les meilleurs résultats possibles […] Le recrutement a été fait intelligemment, judicieusement. Il y a aussi une page qui s’est tournée fortement dans les clubs aujourd’hui, dans la façon de recruter, de voir les choses. Aujourd’hui, on ne verra plus de joueurs faire toute leur carrière dans le même club, c’est pratiquement voué à ne plus se voir. Parce que ça bouge énormément, il y a besoin de mouvement, il y a une demande permanente. Le football anglais a fait plus vite beaucoup tourner les transferts aussi, parce qu’ils sont sur des sommes considérables avec les droits TV. On a franchi un très gros palier. Même un joueur qui n’a qu’une année de Ligue 1, même un jeune joueur peut partir pour des sommes inconsidérées. On est dans d’autres façons de voir. Toutes ces sommes d’argent énormes, que ce soit pour Mbappé, Neymar… Il y a un noyau à, à peine dix clubs, et ils ne se font pas mal parce que l’argent tourne entre eux […] Quand on voit aujourd’hui un garçon comme Cavani, qui a été acheté 60 millions d’euros, qui met trente buts par saison, et qui est titulaire dans la Celeste… Et qu’on voit Malcom qui a un an de Ligue 1, qui a deux matches européens, on fait des propositions à 50-60 millions… Je me suis dit qu’on était dans un autre monde. Il y a vraiment une incohérence quelque part ».

 

Le consultant de BeIn Sports a également livré quelques mots sur le mercato des Girondins de Bordeaux. « Il faut tabler sur la formation parce que c’est la force somnolente d’un club, les joueurs qui peuvent vous apporter énormément s’ils sont très bons, sur les transferts plus tard […] Je trouve ce recrutement assez homogène, équilibré, avec des garçons de talent. Maintenant, on va rentrer dans le dur à partir de ce week-end, c’est là que le championnat va commencer pour moi […] A partir de là, on va pouvoir jauger et juger la force bordelaise, puisque tous les effectifs sont complets et des équipes types vont commencer à se dégager ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des