Philippe Lucas : « S’ils vont là-haut, c’est qu’on pense qu’ils ont les qualités pour »

Thomas Carrique

Thomas Carrique

 

Depuis le début de la saison, Jocelyn Gourvennec a appelé plusieurs jeunes dans le groupe professionnel. C’était encore le cas lors du match amical face à Eibar pendant la trêve internationale avec notamment Thomas Carrique, Yassine BenrahouPhilippe Lucas, qui a regardé ce match, espère que ces joueurs vont prendre la mesure du rythme qu’il y a chez les pros… « Ce sont des garçons qui sont à l’écoute, ça c’est important déjà. J’ai regardé le match amical avec les professionnels (contre Eibar). J’ai vu le petit (Thomas) Carrique qui a un peu plus d’expérience, il va un peu plus souvent que les autres avec les pros. Et le petit (Yassine) Benrahou a été un peu trop timide. C’est juste ça… Il faut prendre la mesure de la vitesse, de l’impact, qu’on retrouve chez les pros, c’est ça qu’il faut qu’ils apprennent. Je trouve que c’est un bon passage la National 3. Ce n’est pas le même niveau que les pros, la Ligue1, mais dans l’impact c’est quand même solide. Il faut faire plus vite, aller plus vite, sinon on a le cul par terre […] C’est l’objectif numéro 1 pour ces jeunes, qu’ils aillent toucher le plus souvent possible au niveau professionnel, à travers les amicaux ou des entraînements. C’est comme ça qu’on acquiert le rythme. On dit toujours que c’est en forgeant qu’on devient forgeron. Ils sont au contact de ce qui se fait le mieux, du plus haut niveau qui soit, donc c’est évident que s’ils sont intelligents, ils prendront la mesure. Et s’ils vont là-haut, c’est qu’on pense qu’ils ont les qualités pour. Plus on joue à un haut niveau, plus on a la capacité à se mettre à ce niveau-là, et plus on acquiert de la confiance et de l’expérience. C’est ce qu’on s’est fixé comme objectif avec Matthieu (Chalmé), c’est que plus ils vont là-haut faire les entraînements, mieux on est ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des