Jocelyn Gourvennec : « Quand je regarde Naples jouer, par exemple, ça me plaît énormément »

Jocelyn Gourvennec

Avec l’arrivée de l’attaquant Nicolas de Préville, Jocelyn Gourvennec va pouvoir façonner un peu plus le système de jeu à son image. « Je me reconnais plus dans ce type de profil. Quand je regarde Naples jouer, par exemple, ça me plaît énormément. Je vois des joueurs dynamiques, mobiles, dribbleurs, vifs et qui ne mesurent pas plus de 1,72 m. On peut toujours choisir une pointe plus grande, ce sont des choix ». Il pourra s’appuyer cette saison sur un effectif étoffé et faire les choix qui lui sembleront judicieux. « Mais ce n’est pas un cadeau fait à l’entraîneur. Le but, c’est d’avoir une meilleure équipe ». Malgré tout, l’entraineur des Girondins affirme qu’il n’y aura pas de passe-droits cette saison et que le collectif restera la priorité. « Il faut montrer de l’intérêt à tout le monde, mais on est aussi dans un métier très concurrentiel. L’intérêt personnel doit passer derrière le collectif ».

 

L’Equipe

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des