Stéphane Martin : « La visite de la délégation chinoise, c’est un club, rien à voir avec un éventuel rachat »

Stéphane Martin

Stéphane Martin

Les rumeurs d’un éventuel rachat par des investisseurs chinois ont circulé. Une délégation chinoise était présente lors du premier match de la saison à domicile, Stéphane Martin a expliqué ce qu’ils faisaient au stade. « C’est une visite à leur initiative dont on ne sait pas si elle va se concrétiser. Mais c’est tout à fait sur la formation. La politique générale du foot en Chine, qui est quand même très dictée par le gouvernement car tout est assez contrôlé et où le premier ministre chinois est un fan absolu de foot. Aujourd’hui c’est de dire, bon c’est bien gentil d’aller recruter des stars à l’étranger pour des dizaines de milliers d’euros ou de racheter des clubs à l’étranger mais nous notre objectif, c’est d’avoir une équipe nationale très forte, candidate à la Coupe du Monde et de la gagner quand on va l’organiser à l’horizon 2030. L’argent qui a été dépensé sur des achats par le passé, maintenant on le met sur la formation. Ce club est venu nous voir dans l’optique de faire un partenariat sur la formation. Il faut voir un peu comment on met en musique. On ne sait pas quel est le cahier des charges. À juste titre, ils considèrent que la France en général et les Girondins en particulier, ont un vrai savoir faire en matière de formation. Ils veulent avant tout former des formateurs, mais après il peut y avoir des idées d’échanges. Ça peut être intéressant pour les gamins du centre d’avoir des opportunités de faire des matches amicaux, de faire des matches en Chine. On est invités d’ailleurs, pas par eux là c’est autre chose, mais par la fédération chinoise. Il y a un tournoi international au moment de la Toussaint auquel on va participer. La visite de la délégation chinoise, c’est un club, rien à voir avec un éventuel rachat. C’est un partenariat sur la formation et on en est au stade très embryonnaire où il faut que l’on voit concrètement ce que ça veut dire parce que faire des échanges sur la formation, c’est quand même très loin. Il faut voir concrètement en quoi ça consiste. Là, on est au début. On devrait pouvoir leur rendre visite en étant au tournoi des jeunes. Il n’y a rien de cacher là-dedans, c’est sur la formation ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des