Stéphane Martin : « Il a convaincu par sa stratégie, sa structure. Ses valeurs collent bien »

Jocelyn Gourvennec

Jocelyn Gourvennec

 

L’argent ne tombe pas du ciel, même si les Girondins ont bénéficié de quelques recettes des suites de départs lors de ce mercato estival. Comme le souligne Stéphane Martin, les Girondins de Bordeaux ont une nouvelle fois pu compter sur leur actionnaire et leur entraîneur, Jocelyn Gourvennec. « Je pense effectivement que Jocelyn Gourvennec a une grande crédibilité, que le projet sportif, la rigueur qu’il a amenée dans la gestion de l’équipe, sont déterminants aussi dans l’approche de l’actionnaire vis-à-vis du club. Je pense que l’actionnaire adhère aussi à cette politique de formation, de détection de jeunes talents. Même si cette année nous n’avons malheureusement pas réussi à tout à fait rééquilibrer les comptes, l’actionnaire a quand même vu que ça portait ses fruits, puisque pour revenir à la vente d’Adam Ounas, c’est quand même une grosse vente d’un pur produit du centre de formation. Là aussi il y a la validation d’une certaine stratégie. Et puis on a un actionnaire qui aime le foot tout simplement, qui aime les Girondins, qui ne pense pas, enfin qui doit penser forcément parce qu’il doit des comptes, ça reste une entreprise mais il écoute aussi un discours sportif. Il est sensible à une stratégie dont on pense qu’elle peut porter ses fruits sur les années qui viennent. Et puis il y a aussi un contexte de concurrence qui est très forte cette année […] Il y a un nouvel entraîneur, qui en trois mercatos, a façonné un groupe à son image. Jocelyn a une forte personnalité. Il est très structuré, ce n’est pas tout d’avoir une forte personnalité, de pousser des coups de gueule que lui ne pousse pas en l’occurrence. C’est quelqu’un de calme et posé mais il a convaincu par sa stratégie, sa structure. Encore une fois, c’est aussi important de dire qu’il y aussi l’aspect purement sportif mais il y aussi vraiment l’idée de faire un groupe à l’image de Bordeaux aussi. Il y a des profils, au-delà du sportif, de garçons, qui on pense, vont bien s’intégrer à la culture du club, à l’histoire du club. Comme les valeurs de Jocelyn collent bien à l’image du club, finalement coller aux profils qui plaisent à Jocelyn Gourvennec, c’est aussi coller à une image des Girondins, de joueurs qui en dehors du terrain, dans le travail et dans la rigueur, sont dans l’esprit Girondins ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des