Jaroslav Plasil : « Quand je suis arrivé, on ne gagnait pas ces matches-là »

Laisser un commentaire