Philippe Lucas : « On a résisté dans le combat physique, et ça, s’il y a une petite surprise »

Philippe Lucas

 

Après une première courte réaction, nous vous proposons une réaction beaucoup plus complète de Philippe Lucas, l’entraîneur de la réserve des Girondins de Bordeaux, qui l’a emporté le week-end dernier face à Angoulême sur le score de 2-0« C’était important de gagner, après une première défaite (1-0 à Anglet, ndlr). C’était surtout histoire de confirmer le bon début de saison des gamins, leur investissement, leurs qualités aussi. On savait qu’on avait un deuxième test important et de bon niveau puisqu’Angoulême fait partie des prétendants à la montée. On peut dire que ce match a été plutôt bien négocié, tant dans le contenu qu’au niveau du résultat […] On jouera tous les matches pour les gagner. Que ce soit à l’extérieur ou à domicile, il n’y a pas différence, mais c’est vrai que si on veut jouer un rôle dans ce championnat, on ne doit pas laisser échapper trop de points en général, et surtout chez nous. On sait aussi que les équipes vont un peu nous attendre. C’est ce qui s’est passé contre Angoulême. On a eu le bonheur, contrairement au premier match, d’ouvrir le score relativement tôt, et ensuite cela a donné un match très ouvert, très engagé, avec parfois des beaux mouvements. Et des deux côtés parce qu’en face on avait quand même une belle équipe. Au final, les gamins ont su résister, faire preuve d’abnégation, il y avait aussi la chaleur. On a résisté dans le combat physique, et ça, s’il y a une petite surprise, c’est à ce niveau-là qu’elle se situe. On avait une incertitude à ce niveau. Quand on joue des joueurs plus matures, plus costauds et aguerris à cette division, on avait un peu cette crainte et ils nous ont vite rassurés de ce côté-là. Et après, leurs qualités techniques, leur jeu collectif, leur capacité à faire les choses ensemble, ont fait la différence ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Laisser un commentaire