Nicolas de Tavernost : « On a été clair mais il faut le répéter en monégasque ou en allemand »

Laisser un commentaire