Jean-Louis Garcia : « Des recrues de qualité comme le danois Lukas Lerager, un excellent joueur »

Lukas Lerager

 

Jean-Louis Garcia, en amont de la rencontre entre les Girondins de Bordeaux et Troyes, s’est exprimé sur l’effectif bordelais. « On a eu un match un peu différent à jouer contre Nantes, où on s’est retrouvé en supériorité numérique avec une équipe qui nous a attendus, et on a dû prendre le jeu à notre compte. On a essayé de les contourner, de les déborder… Malheureusement, on n’a pas été assez précis, justes. Mais au-delà des stats et du déficit technique, je pense aussi qu’avec le recul, on n’a pas assez mis de folie dans cette fin de match. Je regrette un petit peu ce point perdu en route contre Nantes. Avant la trêve internationale, on se déplace à Bordeaux pour ramener au minimum un point. On sait qu’on va avoir un match très difficile contre une équipe bordelaise très performante. Hormis sont accroc sur le match retour à Videoton en Coupe d’Europe, ils sont invaincus. C’est une équipe qui a maintenant des acquis, depuis que Jocelyn Gourvennec est le coach. Ils ont gardé les joueurs de l’année dernière, il y a une équipe qui s’est dégagée, ils ont quelques recrues de qualité comme le danois Lukas Lerager, qui est un excellent joueur. Il y a le petit Malcom qui est en train de se révéler, d’exploser. On s’attend à un match très difficile mais on doit jouer notre match à bloc, avec un état d’esprit comme on a eu à Nice, comme on a eu parfois guerrier. Celui qu’on n’a peut-être pas eu en fin de match contre Nantes. Et ça, c’est important, il ne faut pas qu’on l’oublie. On a été chercher des choses extraordinaires, notamment en fin de saison dernière, avec cet état d’esprit-là, avec beaucoup de grinta et de détermination. On a des artistes qui à un moment donné doivent se transformer en guerriers. Tant que l’on a ça, je reste persuadé qu’on peut gêner beaucoup d’équipe à l’extérieur y compris cette équipe des Girondins. Chaque point de pris contre un tel adversaire serait une très belle performance. On en a conscience et on s’est préparé pour ça. Maintenant, il faut savoir ce que ça implique en termes d’investissement ».

 

ESTAC

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des