Jocelyn Gourvennec : « On a de la maîtrise en repartant de derrière, ce qui donne plus confiance à tout le monde »

Jérémy Toulalan

 

Jocelyn Gourvennec explique sur le début de saison des Girondins de Bordeaux est plutôt conforme à ses attentes. « Il n’y a pas trop de surprises avec Paris et Monaco. On va se focaliser sur nous. Notre début de saison, après le problème de Coupe d’Europe, est conforme à ce qu’on est capables de faire. Ça aurait dû être trois points à Angers, et ça aurait pu être zéro à Lyon. Là, c’est Troyes, on doit continuer dans ce qu’on fait de bien. L’état d’esprit est là, le groupe répond bien à ce qu’on propose. Il faut qu’on continue sans faire de calculs. On a encore beaucoup de matches à jouer, là il faut bien finir avant la trêve internationale, et bien finir c’est faire un gros match contre Troyes. On sait qu’ils sont capables de beaucoup gêner leurs adversaires, ils ont été gagner à Nice, on est prévenu. On sait ce qu’on va rencontrer comme situations à résoudre. Il faudra qu’on soit prêt pour ça ».

 

La recherche de constance et de la régularité est clairement un objectif pour l’entraîneur bordelais. « Cela doit se stabiliser, on n’est pas encore constant et régulier, mais je trouve que cela prend forme. On a vu par séquences de jeu que c’était intéressant, déjà contre Metz et aussi un peu à Angers. Sur les trois premiers matches en fin de compte, mais sans doute pas de façon constante. Il y a tout de même de très bonnes choses dans le jeu. On a de la maîtrise en repartant de derrière, ce qui donne plus confiance à tout le monde. Après, il faudra que l’on trouve de la régularité et de la constance mais c’est un peu toute les équipes comme ça. On est dans notre construction de saison, en début de saison qui fonctionne pas mal, et j’espère que cela va encore mieux fonctionner ».

 

Si la stabilité est le maître mot, « Joce » peut tout de même changer quelque peu son système par exemple un Malcom plein axe. « Tout est envisageable, je ne me ferme rien comme possibilités. Les adaptations tactiques d’un match à l’autre sont possibles, la réadaptation en cours de match est possible aussi, on l’a vu à plusieurs reprises. Je ne me ferme aucune possibilité. On a vu que Malcom était à l’aise sur le côté ou dans l’axe, c’est pareil pour Cafú, il y a plein de possibilités. C’est aussi pour ça qu’on a modifié l’effectif, pour avoir un panel de choix plus large ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des