Jocelyn Gourvennec : « Le club n’est pas dans l’obligation de vendre, la situation financière est très bonne »

Jocelyn Gourvennec

 

En complément des précédents propos que nous vous rapportions sur Diego Rolan en milieu d’après-midi, en voici d’autres de Jocelyn Gourvennec qui explique que, par rapport au cas de l’uruguayen, les Girondins ne sont pas dans la nécessité de vendre. « On va dire que cela ne nous libère pas complètement. Mais en même temps, le club n’est pas dans l’obligation de vendre. La situation financière des Girondins est très bonne. Il n’y a pas d’éléments économiques ni de blocages économiques par rapport à Diego. Il est toujours sous contrat et on ne va pas empiler les joueurs non plus […] A partir du moment où on démarre une saison et où le joueur vous demande de partir et qu’il ne rentre pas dans le projet du club, j’ai une saison à préparer de mon côté. Tout en sachant que la direction et l’actionnaire ont aussi un mot à dire, il faut que les joueurs qui jouent aux Girondins aient la tête à jouer pour les Girondins. Je trouve ça logique et normal. C’est la même chose dans les autres clubs, nous ne sommes pas les seuls à faire ça. On en aurait besoin, peut-être, mais nous avons surtout besoin d’un joueur avec la tête à 100% chez les Girondins. C’est ça l’enjeu de ce dossier-là. Je pense que Jardim fait la même chose avec Mbappé qui a fait le choix de partir. Il a peut-être plus de choix avec Monaco. Mais à partir du moment où le joueur a fait le choix de partir, on peut considérer qu’il n’aura pas vraiment la tête à la compétition. Et surtout, quand on n’a plus qu’un an de contrat ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des