Philippe Lucas : « Il y a une chose qui joue un petit peu contre nous, c’est l’état de la pelouse »

Laisser un commentaire