Philippe Lucas : « Il y a une chose qui joue un petit peu contre nous, c’est l’état de la pelouse »

Philippe lucas

 

Philippe Lucas a perdu son premier match de championnat à la tête de l’équipe réserve face à Anglet. La semaine prochaine, les Girondins vont recevoir cette fois, mais ils vont jouer contre une autre équipe qui joue la montée, Angoulême. Seul hic, et on l’a vu encore souvent les dernières saisons, Bordeaux a du mal à s’imposer à domicile. Philippe Lucas s’est donc exprimé sur le sujet au micro de Gold FM. « L’année dernière, j’ai vu quelques matches et j’en ai vu aussi beaucoup à la télévision. Il y a quand même une chose qui joue un petit peu contre nous, c’est l’état de la pelouse. Nous, on demande de repartir de derrière, de jouer, on n’est pas là pour balancer, pour jouer les deuxièmes ballons. Et c’est compliqué sur ce terrain-là. Souvent les adversaires nous attendent, et jouent plus sur nos erreurs que sur leurs propres qualités. Il faut s’y faire mais c’est vrai que c’est quelque chose qui ne nous aide pas. On sait qu’un championnat se gagne ou se perd à domicile. C’est important de prendre un maximum de points à domicile donc on va s’y atteler. On va travailler sur l’efficacité cette semaine. Il faut essayer de garde ce qui a fonctionné et d’améliorer ce qui ne l’a pas été. C’est aussi ce que l’on doit faire au niveau de la formation […] Ce sont des bons tests, ce sont quand même des matches engagés. Il y a beaucoup de combat, de combat physique. On sait aussi qu’on a une équipe jeune, qui doit s’aguerrir au plus vite. Il leur faut encore une année d’expérience pour comprendre ce qu’est ce niveau-là et surtout ce qu’est le niveau du football sénior. Maintenant nous n’avons pas le temps, il faut apprendre très vite. Franchement le match d’Anglet, c’était un bon test. Nous n’avons pas reculés, nous avons été bons dans le défi physique parce qu’ils avaient quand même du répondant de ce côté-là. C’était une équipe expérimentée et franchement, on a fait largement jeu égal ». 

 

En tout cas, ça sera important de faire un bon résultat. « C’est toujours mieux parce que notre discours passera toujours plus facilement si les résultats sont au bout. A un moment donné, on va nous dire, oui la manière c’est bien mais c’est mieux quand on gagne. Il faut être maintenant capable d’associer les deux, la manière et le résultat. En même temps je me dit que si on répète souvent des matches de cette qualité, on a quand même plus de chances de gagner et de prendre des points ».

 

Retranscription Girondins4ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des