Philippe Lucas : « On ne peut pas sortir satisfait mais dès qu’on a un peu ravalé sa déception… »

Philippe Lucas

 

L’équipe réserve des Girondins de Bordeaux s’est inclinée sur le plus petit des scores, 1-0, pour son premier match de championnat face à Anglet qui est un candidat à la montée. Le coach de l’équipe bordelaise, Philippe Lucas, s’est exprimé sur cette défaite sur les ondes de Gold FM. Voici ce qu’il a pensé de cette rencontre.

 

Non, d’abord ce n’est pas un but contre notre camp parce que c’est une frappe qui est arrivée très vite. Le défenseur a eu du mal et c’était une situation difficile à gérer et à s’organiser. On aurait très bien pu le dégager mais le ballon a ripé sur la chaussure. La frappe était cadrée donc on ne peut pas considérer que c’était un CSC. Maintenant on sait que contre Anglet qui fait partie des équipes qui jouent la montée, qui a fait preuve par le passé d’une grande solidité défensive donc ils n’encaissent pas beaucoup de buts, que la meilleure configuration pour eux c’était justement d’ouvrir le score assez rapidement. Ensuite, ils ont su rester bien organisés et accrochés à ce score tout au long du match car de notre côté je trouve qu’on a fait plutôt un bon match. Il a manqué un peu de percussion offensive et surtout de la justesse dans le dernier et parfois l’avant-dernier geste. Je crois que l’on a eu pas loin de 30 centres dans le match, c’est quand même beaucoup. Il y a donc eu un manque de qualité dans les centres, parfois aussi pas assez suffisamment de présence dans la surface avec pas toujours le bon déplacement. On est au début de la saison. Il y a des choses à régler et à travailler. On le savait, c’est un petit peu ce qu’on avait noté sur les matches amicaux. D’autant plus qu’on avait nos trois attaquants qui peuvent jouer à ce poste d’attaquant central qui étaient blessés. On avait donc Malhory Noc qui est normalement un joueur plus de couloir qui jouait dans l’axe et sur les côtés on avait des milieux donc ceci explique peut-être cela. Malgré tout, au niveau de l’état d’esprit, c’était très bien, au niveau de la maîtrise technique c’était plutôt bien, ce qui était dans la préparation aussi mais il a juste manqué la finition. On ne peut pas sortir satisfait quand on perd mais dans un deuxième temps, qu’on a un peu ravalé sa déception, on regarde le contenu et sur le contenu effectivement c’est – je ne dirais pas rassurant, parce que je n’avais pas besoin d’être rassuré, je sais ce qu’est capable de faire ce groupe – qu’à partir du moment où on l’on a l’état d’esprit qu’il faut on a les qualités nécessaires pour pouvoir s’exprimer et faire de bons matches. On savait aussi qu’Anglet était un bon test. On a fait une entame compliquée parce qu’Anglet joue la montée, on va jouer Angoulême qui joue aussi la montée et qui l’a confirmé par son résultat. C’est à travers ces matches-là qu’on va progresser. Là on est de suite dans le vif du sujet, de ce qui nous attend, et de ce qui va nous attendre tout au long de la saison.

 

Retranscription Girondins4ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des