Philippe Lucas : « On ne peut pas sortir satisfait mais dès qu’on a un peu ravalé sa déception… »

Laisser un commentaire