Alain Roche décortique les buts de Lyon-Bordeaux

Sur le plateau de Canal + après la rencontre, Alain Roche a analysé les buts inscrits lors de ce Lyon Bordeaux. Nous vous proposons donc ci-dessous les propos de l’ancien défenseur central des Girondins.

 

L’ouverture du score de Nabil Fékir. « Sur cette mauvaise passe de Vada, l’inspiration est magique de Fékir du pied droit. Il avait vu que Costil était avancé, et qu’il avait surement anticipé une passe en profondeur. En tout cas le geste est parfait, et c’est le plus beau but pour l’instant et ça risque de le rester pendant un moment ».

 

Le second but de l’OL. « Sur le coup de pied arrêté, magnifiquement bien donné par Depay, Mendy perd le marquage sur et le défenseur lyonnais prend bien le dessus sur lui. Peut-être que l’on peut demander à Costil d’anticiper et de sortir plus vite. C’est facile à dire après ».

 

La réduction du score de Malcom avant la mi-temps. « Sa frappe est contrée au départ, il arme ensuite et frappe très fort. Et c’est Mariano qui dévie ce ballon des fesses et qui prend à contre-pied Lopes. Il remet Bordeaux dans le match juste avant la mi-temps ».

 

Le but du 3-1 de Bertrand Traoré. « Ce coup-franc est beau et il est bien placé car il est loin. Costil est un peu trop proche de son poteau, coté ouvert. Mais on peut surtout reprocher à Cafú d’avoir fait une faute grossière à l’entrée de la surface, parfaitement exploitée par Traoré ».

 

Le but de l’espoir de Lukas Lerager. « Bordeaux n’arrivait pas à trouver la solution, et une nouvelle fois elle vient d’un milieu de terrain. D’habitude, elle vient de Sankharé et cette fois-ci c’est Lerager. Ce ballon est mal dégagé, et derrière c’est avec beaucoup de sang froid qu’il met le but. D’une feinte de frappe et du pied gauche, il marque. On l’a vu souvent dans la surface pour se démarquer et c’est lui remet son équipe dans le match ».

 

Et enfin, le but de l’égalisation de Malcom à la dernière minute. « C’est un but fabuleux, somptueux. C’est le meilleur bordelais de cette rencontre. Avec de la percussion, de la vitesse et de la combativité. J’ai trouvé les autres très faibles offensivement. Heureusement qu’il était là ce Malcom. Il marque deux buts sur des magnifiques frappes ».

 

Canal +

Retranscription Girondins4ever

 

 

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des