Lyon mène mais souffre dans cette sublime première période

 

Le match commence avec des bordelais qui pressent haut mais qui se font peur sur une incursion de Bertrand Traoré dont le centre est stoppé de la main par Jérémy Toulalan qui aurait mérité un pénalty, peut-être. Mais quelques minutes plus tard, après une relance complètement manquée de Valentin Vada, Nabil Fekir nous gratifie d’un chef d’oeuvre. Le but est hors-norme, frappe sèche et tendue du milieu de terrain qui rentre dans le but d’un Benoit Costil médusé et qui ne pouvait rien faire. 23 minutes de jeu, coup-franc lyonnais tiré par Memphis Depay qui trouve Kenny Tête qui se libère du marquage d’Alexandre Mendy et trompe Benoit Costil à bout portant… Action réaction : Jonathan Cafu remplace Valentin Vada (36ème) très faible depuis la fin de saison dernière qui a encore une fois était fantomatique et a « donné » le but à Nabil Fekir. Le match s’emballe et semble passer du côté de Bordeaux, avec un carton rouge adressé à Sergi Darder juste après la rentrée de Jonathan Cafu. Match de dingue car Bertrand Traoré fauche Malcom qui obtient un coup franc à 30 mètres. Il frappe dans le mur mais la balle lui revient. Il envoie une praline qui est déviée par Mariano qui trompe son propre gardien. 2-1 à la 40ème minute. Ca sera le score à la pause.

Laisser un commentaire