Benoit Costil : « Je m’attends à des matches plus calmes, mais on n’était pas des pipes à Rennes »

 

Benoit Costil est aussi venu aux Girondins de Bordeaux pour l’entraîneur et sa philosophie de jeu. « C’est une des raisons pour laquelle je suis venu. La manière dont Jocelyn Gourvennec sent le football, me correspond bien. C’est important d’être en phase à ce niveau-là. Il y a des similitudes avec Christian Gourcuff, mais il y a pas mal de différences aussi, ils ont chacun leurs convictions propres. Quand je dis qu’ils se ressemblent, c’est à travers la façon dont ils sont passionnés par le foot. Et leurs méthodes de travail sont très ‘carrées’, ils savent où ils veulent aller, ils foncent ! ».

 

Il lui a ensuite été demandé si le poste de gardien au FCGB faisait qu’il était moins sollicité qu’à Rennes. Le portier montra d’abord son désaccord, avant de reconnaître qu’un peu, quand même… « Non, franchement non. Il y a des matches à Rennes où on a très bien joué très bien défendu, et on a mis à défaut de grosses équipes adverses. Demandez à Lyon l’année dernière, même à dix depuis la cinquième minute de jeu… On a souffert, mais on les a fait souffrir aussi. On n’était pas des pipes à Rennes non plus (sourire). Je m’attends à des matches plus calmes, mais il faut être concentré sur les relances, le jeu au pied… On a une ou deux situations, on l’a vu contre Metz à la vidéo, où ça part de Vuka, Jérémy, ça passe par moi et ensuite on fait le décalage : sur cinq-six passes on arrive à frapper au but. Ça, c’est super intéressant ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des