Théo Pellenard : « Il rentre beaucoup intérieur, ça me permet de déborder sur le côté »

Laisser un commentaire