Benoit Costil : « Un dribble c’est une situation de dernier recours, quand vous n’avez plus le choix »

 

L’on a vu de nombreuses fois Benoit Costil crocheter un adversaire qui le pressait. Mais pour le portier des Girondins, ce n’est pas un geste pour se faire plaisir. « Je suis gardien de but, je ne suis pas numéro 10. Ce n’est pas parce que je vais mettre un crochet que je vais croire que c’est le geste du match. Si je peux l’éviter, je vais l’éviter… Je préfère faire une passe qui élimine le défenseur plutôt que… Un dribble c’est une situation de dernier recours, c’est souvent parce que vous n’avez plus le choix. Mais en tout cas on essaye de jouer au ballon, de repartir de derrière, et je trouve qu’on avance plutôt bien, et il y a des joueurs disponibles qui n’ont pas peur du ballon. Ça c’est un élément clé pour le gardien, la disponibilité de ses coéquipiers, le mouvement, ne pas craindre de recevoir le ballon. Là-dessus on n’est pas mal. Mais on va progresser encore ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des