Benoit Costil : « Le patron ? Je ne me définis pas ainsi »

 

Le gardien des Girondins de Bordeaux, Benoit Costil, a été défini comme « le patron » en conférence de presse d’avant match. Mais lui ne voit pas du tout les choses comme cela, estimant qu’il remplit uniquement sa tâche. « Le patron ? Je ne sais pas trop ce que ce terme veut dire (sourire). En tout cas, je me ne définis pas ainsi, j’essaye de faire mon rôle du mieux possible avec les consignes du coach qui me conviennent parfaitement, qui sont dans la continuité de la saison passée : ça c’est important. Maintenant, tout se passe bien. Je ne peux pas dire qu’on apprend encore à se connaitre par qu’on va me prendre pour un con, et voilà… Mais il y a des automatismes qui se sont créés déjà sur les matches amicaux, à travers les entraînements, et notamment dans les ressorties de balle. Après, je pense qu’on peut progresser sur notre bloc équipe, d’être un peu plus compact, mais ne pas hésiter à laisser de la place devant les défenseurs. Ce sera à moi de combler cette distance. Mais dans l’ensemble, tout va bien. Bien évidemment qu’il y a des choses sur lesquelles on doit progresser et s’améliorer, mais dans l’ensemble c’est positif […] C’est un jeu que j’aime bien, et j’ai évolué ainsi l’année dernière donc j’ai pris ces automatismes-là. Cela ne veut pas dire que je ne ferai pas de petite erreur, il faut l’accepter, cela fait partie du jeu. Mais je dirais que pour l’équipe, c’est accepter d’être un peu plus haut et de laisser un peu plus de place dans son dos. Ce n’est pas pour autant que vous allez concéder des ballons derrière la défense. C’est juste avoir cette volonté de récupérer le ballon haut et d’avoir moins de distance à parcourir pour aller frapper au but ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des