Geoffroy Garétier : « Je vais attendre de voir si la patte Gourvennec prend enfin à Bordeaux »