Benoit Costil : « Il ne faut pas croire que ça ne tourne qu’autour de moi, loin de là »

Benoit Costil et Jérôme Prior travaillent dans le bien de tous.

 

Le portier des Girondins de Bordeaux, Benoit Costil, a fait un nouveau point sur son intégration mais surtout sur sa relation avec Franck Chaumin, l’entraîneur des gardiens. « Cela se passe très bien. On ne se connaissait pas du tout. On aurait pu se croiser à Vannes, mais je suis parti quand lui est arrivé. C’est marrant parce qu’à Vannes, c’était un de leurs arguments pour que je reste à l’issue de mon prêt. Mais j’étais parti à Sedan, donc je n’avais pas voulu travailler avec Franck (sourire). Ça se passe très, très bien. Je le connaissais un petit peu quand même parce qu’on a un ou deux amis en commun, des gens avec qui on a travaillé. On a appris à se connaitre déjà sur le terrain. Moi, ce dont j’avais besoin, lui comment il fonctionne… Et on était relativement en phase, donc du coup ça a accéléré les choses. Ce qui est important aussi après c’est de découvrir les hommes… Et voilà, ça se passe très, très bien avec Franck et aussi avec le reste des gardiens. C’est important que l’ambiance qui règne autour des gardiens soit positive, et ça nous permette tous d’avancer. Pas que moi, il ne faut pas croire que ça ne tourne qu’autour de moi, loin de là. J’ai la chance d’avoir des jeunes et ça m’emmerde de dire ça j’ai l’impression de me prendre pour un vieux… Mais Jérôme a 22 ans, et derrière ça a 18-19 ans. C’est important que tous on puisse remplir nos objectifs et qu’on progresse tous à l’issue de cette saison, qu’on puisse tous se dire qu’on a bien travaillé et qu’on a progressé […] Il n’y a aucun rapport de force, déjà (avec Franck Chaumin). On est là pour travailler ensemble et bien travailler avec de la bonne humeur. Il m’a demandé comment j’aimais travailler, comment je voyais le poste, ça peut être juste des questions de placement, les exercices dont j’ai besoin, etc. Nos méthodes de travail étaient assez proches. Ça nous arrive de discuter avant l’entrainement pour se demander comment on voit les choses… Mais ce n’est pas moi qui décide, c’est Franck qui décide, dans l’intérêt de tous les gardiens et pas que de moi ».

 

Franck Chaumin et Benoit Costil, à l’entrainement

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Laisser un commentaire