Gaëtan Huard : « Gaëtan Laborde peut s’affirmer, mais est-ce qu’on a le temps d’attendre ? »

 

Même s’il s’est montré optimiste il y a quelques jours (lire ICI), Gaëtan Huard explique également que pour que les Girondins atteignent des sommets, qu’il faudrait un vrai buteur. « On ne peut voir que ce qui se passe dans les matches, et ce qui peut manquer, on n’est pas là au quotidien donc c’est compliqué (de juger ce qu’il manque en termes de recrutement). Moi, aujourd’hui, quand tu prétends être européen, toutes les équipes européennes ont un buteur à 15-18 buts. Nous, on n’en a pas. On a plusieurs buteurs à 6-8 buts, c’est bien parce que c’est diversifié, mais ce n’est pas suffisant. C’est sûr que ce n’est pas le poste le moins cher, donc ça demande un investissement. Mais je vois des clubs qui ont moins de budget que Bordeaux et qui arrivent à s’en sortir. Je ne dis pas que nos joueurs ne sont pas capables de les mettre, mais il n’y a pas que le fait de les mettre, il y a le fait d’avoir un poids sur les défenses adverses. Là, on n’a pas de domaine aérien devant le but. Si tu n’as pas un mec qui est bon du casque, les défenseurs centraux s’amusent. C’est bien de centrer, d’avoir des mecs qui mettent de bons ballons, mais tu dois avoir quelqu’un qui rentre dedans et qui marque. Après, Gaëtan Laborde peut s’affirmer, mais est-ce qu’on a le temps d’attendre ? Non, ça passe très vite […] Pour moi, il faut un buteur à 15 buts par saison, obligatoirement. Mais c’est cher… ».

 

Pour Xavier Domergue, un joueur comme « Valère Germain, c’est ce genre de profil qu’il manque. Il était intéressé par le club, et il n’y a peut-être pas eu les démarches qui étaient suffisantes de la part du club bordelais […] Ça manque vraiment d’un tueur, d’un vrai buteur aujourd’hui. Gaëtan Laborde a fait une saison très correcte l’année dernière, mais ce n’est pas un vrai numéro 9 ».

 

RIG, émission GA (le podcast) 

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des