Thomas Didillon : « On prend des buts sur des situations où on ne se sent pas vraiment en danger »

 

Le gardien de Metz Thomas Didillon est revenu sur la défaite de son équipe. Une défaite qui laisse entrevoir le travail à accomplir pour cette équipe messine malgré une première mi-temps où ils ont tenu tête aux Girondins. « On est déçu et surtout triste parce qu’on prend des buts sur des situations où on ne se sent pas vraiment en danger, surtout sur le premier. Ce qui est dommage c’est que l’on n’arrive pas à aller plus de l’avant que ça et à chercher un point de fixation plus haut, pour aider notre bloc à ressortir, mais aussi pour développer notre jeu. Le pressing bordelais en début de match nous a fait relativement mal. On a eu du mal à se mettre dedans. Il va falloir bosser sur nos lacunes car il y a un calendrier chargé qui nous attend. Il va falloir vite améliorer notre jeu pour débloquer notre compteur point. Il faut rester positif. On a réussi à faire une première mi-temps de qualité contre Guingamp. On est capable de le faire. Maintenant il faut s’améliorer sur nos sorties de pressing et nos pressings. De mettre un peu la pression sur l’adversaire car ils jouent un peu facilement. Il faut juste axer notre travail là-dessus et garder confiance en nos forces. Collectivement, on peut mieux faire même si l’on a un peu de lacunes. On se doit de mieux faire collectivement au moins défensivement et dans la transition défensive lorsque l’on récupère le ballon. Sur la projection vers l’avant, on a senti qu’il y avait une cassure entre la ligne offensive et la ligne défensive. Et cette transition-là, ce n’est pas un joueur offensif qui va nous la faire donc c’est collectivement qu’il va falloir régler le problème ».

 

ARL

Retranscription Girondins4Ever