Chris Phillips : « On savait que ça allait être dur de ramener quelque chose d’ici »