Jocelyn Gourvennec : « C’était un peu laborieux »