François Kamano : « On est tous dans le même bateau »