Philippe Hinschberger : « On sait où on met les pieds et il ne faudra pas regarder les Bordelais jouer »

 

Après avoir perdu le premier match à domicile face à Guingamp, le coach messin Philippe Hinschberger s’est exprimé sur cette ouverture de championnat chaotique pour son équipe. « On sait que nous serons au pied du mur au bout de cinq matches et la réception du PSG. La moindre des choses était de ne pas perdre dès l’ouverture du championnat. Ce résultat nous plonge dans un futur proche qui est à moitié inquiétant. Nous n’aurons pas le même début de parcours que la saison dernière: on commence mal, il faut tout de suite se rétablir et cela passe par un résultat à Bordeaux même si on sait que cela ne sera pas facile ».

C’est logiquement, qu’il en vient au second match de sa saison, face aux Girondins de Bordeaux. « Si à Bordeaux nous affichons le même visage défensif que face à Guingamp en fin de match, cela va très mal se passer pour nous. On sait où on met les pieds ce samedi et il ne faudra pas regarder les Bordelais jouer autrement nous allons être obligatoirement punis. On veut mettre en place une «patte FC Metz» avec une équipe qui a conservé une certaine stabilité au niveau de l’effectif: faire de la conservation de balle mais aller plus vers l’avant et bien sortir le ballon de derrière ».

 

Luxembourg Wort