Philippe Hinschberger : « On sait où on met les pieds et il ne faudra pas regarder les Bordelais jouer »