Niamh Fahey : « C’est quelque chose de bien pour moi de l’avoir dans mon dos »