Niamh Fahey : « C’est quelque chose de bien pour moi de l’avoir dans mon dos »

 

Niamh Fahey n’est pas la seule anglophone puisqu’elle va retrouver derrière elle sur le terrain une autre recrue des féminines des Girondins de Bordeaux, Erin Nayler (gardienne de but internationale néo-zélandaise). Une aide précieuse notamment au niveau de la communication. « Cela fait une grande différence d’avoir quelqu’un qui, je sais, parle anglais et c’est encore mieux que ce soit la gardienne. A la fin, c’est elle qui contrôle tout ce qu’il se passe derrière nous. C’est quelque chose de bien pour moi de l’avoir dans mon dos. Mais de la même manière, elle a besoin de savoir communiquer, pas seulement avec moi mais également avec toutes les autres. C’est donc important que nous mettions toutes notre français à niveau ».

 

 

D’ailleurs, c’est une autre joueuse, bien connue du FCGB, qui participa au fait que Niamh rejoignit les Girondins : Chloé Mustaki. « Je connaissais Bordeaux avant de venir ici, oui ! Je le connaissais grâce à Chloé Mustaki, une coéquipière et amie irlandaise, qui a joué ici la saison passée. Elle m’a beaucoup parlé du club. Je connais également le club grâce l’équipe masculine et ses matches dans les ligues majeures ».

Le Club