Youssouf Sabaly : « Les choses vont tellement vite à ce moment-là qu’on a peu de temps pour réagir »