Mauro Arambarri : « J’ai un profil plus offensif que défensif »